L’Été culturel : la culture sur les lieux de vacances


Pour la troisième année, la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et l’Unat (Union Nationale des Associations de Tourisme) s’associent dans le cadre d’un partenariat pour faire vivre la culture sur les lieux de vacances. Ces projets ont pour ambition de rendre accessible à un plus grand nombre la culture dans chacun des moments du quotidien, y compris pendant les temps de vacances : ils s’inscrivent dans une logique de démocratisation de celle-ci pour toutes et tous.

POUR LES PARTICIPANTS DE L’ÉTÉ CULTUREL 2024 : Pour communiquer au mieux auprès des vacanciers, un kit de communication sera bientôt disponible au téléchargement sur cette page. En attendant, télécharger la charte de communication pour vous aiguiller.

Visionner le film reportage de l’été culturel 2023

Cette année, 25 résidences artistiques s’invitent sur les lieux de vacances du réseau Unat

Le principe
Chaque structure adhérente à l’Unat (centre de vacances, organisateur de séjours éducatifs pour mineurs, village de vacances, organisateur de vacances adaptées pour des publics en situation de handicap, auberge de jeunesse,…) souhaitant accueillir un projet artistique ou culturel sur son lieu de vacances durant la période estivale peut s’identifier dans le cadre de « l’Été culturel ». Elles se proposent en précisant les caractéristiques du lieu d’accueil, le projet de la structure et les projets artistiques souhaités selon les opportunités de leur territoire. Les artistes pourront alors candidater dans le cadre d’un AMI (appel à manifestation d’intérêt) géré par la DRAC pour proposer un projet artistique adapté au lieu de vacances choisi. Le projet s’organise ensuite avec l’accord des 2 parties en visant une co-construction de l’action pour garantir le bon déroulé du projet. La durée de la résidence est de deux semaines consécutives.

La résidence artistique dans un lieu de vacances, qu’est-ce que c’est ?
L’artiste ou la compagnie vien.ne.t « en immersion » sur le lieu de vacances et propose.nt un projet intégré aux activités de la structure au cours de l’été. La résidence s’appuie sur deux temps fort : un temps d’action culturelle (ateliers, temps de médiation ou de pratique artistique,…) et d’un temps de recherche artistique (temps de travail de.s artiste.s pour faire des recherches autour de leur création en cours, pour tester des formes et des propositions avec les vacanciers-spectateurs volontaires…). Cet équilibre a pour but de favoriser le contact entre les artistes et le public le plus large, dans tous les temps de vie, et de soutenir la recherche et la création artistique.

La résidence de territoire
Parce que le projet ne s’arrête pas nécessairement à la porte du lieu de vacances, il est envisageable de construire un projet de territoire intégrant d’autres acteurs culturels, d’autres publics, d’autres lieux de diffusions,…

Des projets de tous les domaines : « sport et culture » ou « artistiques »
Dans la perspective des JO 2024, l’accent peut-être mis autant sur des projets liant sport et culture que le spectacle vivant (théâtre, cirque, danse, musique), les arts visuels (arts plastiques, peinture, photographie, le cinéma), le livre et la lecture, le patrimoine (musées, associations patrimoniales). Les formats d’intervention peuvent être multiples : initiations ou ateliers de pratique artistique, petites formes de spectacle, ouverture de temps de recherches aux vacanciers, etc…

La participation financière
L’action culturelle est financée sous la forme d’une enveloppe financière de la DRAC versée directement aux artistes. Le lieu de vacances contribue à l’action en prenant en charge l’hébergement et la restauration du ou des artiste.s pendant toute la durée de la résidence, en lui mettant à disposition des locaux correspondant au projet identifié pour les temps de création et de diffusion.

Bilan de l’été culturel 2023 : dispositif culture & tourisme

Dans le cadre de l’Eté culturel 2023, le nombre de projets Culture et Tourisme a été doublé par rapport à la première année (2022).

ETE CULTUREL DISPOSITIF CULTURE ET TOURISME UNAT /DRAC  2022  2023
Nombre de projets soutenus1324
Enveloppe budgétaire attribuée aux artistes par la DRAC69 520 €135 000 €
Nombre d’artistes concernés3560
Valorisation de l’investissement des lieux de vacances pour l’accueil d’une résidence9 000€18 000€
Nombre de vacanciers touchés par une action12302440
Bilan chiffré de l’été culturel 2022 & 2023

Les retours du questionnaire-bilan 2023 ont fait état :

  • Des conditions exceptionnelles d’accueil des lieux de vacances, de soutien et de mises en relation par la DRAC et l’UNAT ;
  • De l’enrichissement professionnel partagé et de l’impact de notable de la résidence sur le travail de création artistique en cours : évolution des formats, de la place du spectateurs, enrichissement des contenus en lien avec l’implantation territoriale du lieu de vacances ;
  • De la nécessité absolue d’adaptation et d’innovation : adapter et changer les modalités de rencontres et d’actions culturelles, être capable de saisir le rythme du lieu accueillant et de créer des passerelles à partir des animations existantes ;
  • De l’importance de la co-construction : la prise en compte des spécificités des différents lieux de vacances (mode d’hébergement, de présence et de circulation des vacanciers, profil de vacanciers, spécificité de l’ancrage géographique) ;

Découvrez les centres de vacances participants en 2023.

> Reportage du dispositif culture & tourisme de l’année 2023.